C’est l’été : quoi mettre sur le barbecue pour votre santé ?

Petite histoire du Barbecue : il est, à l’origine, issu d’une vieille expression signifiant « de la barbe à la queue » qui est née lorsque des explorateurs Français ont raconté avoir mangé une chèvre cuite entière de la barbe à la queue ! 
La cuisson au barbecue est souvent associée à la saison d’Été et représente un moment de partage, un repas festif. Saviez-vous que 63% des français de plus de 25 ans possèdent un barbecue et s’en sont servis plus d’une fois dans l’été ?

Autant en connaître tous les secrets non ?

En tant que Diététicienne Nutritionniste je vais vous donner le mode d’emploi du barbecue : quels aliments favoriser et comment utiliser au mieux ce mode de cuisson pour respecter votre santé !

Quelle est la viande à favoriser ?

Je vous invite à favoriser les viandes à faibles matières grasses.
En effet, le contact entre la matière grasse et la flamme génère des benzopyrènes (= composés organiques) qui ont la mauvaise réputation d’être cancérigène !

Que choisir : il est préférable de manger des viandes blanches comme le poulet ou la dinde et des viandes rouges comme la bavette, le faux-filet ou encore des selles d’agneau avec peu de gras.

Un barbecue sans chipolatas ou merguez vous semble difficile à concevoir ?
Petit conseil : ne piquez pas vos saucisses et vos merguez avant et pendant la cuisson.
Eau + gras = favorise la formation de flammes et augmente donc la toxicité du barbecue. De plus, elles deviendront plus sèches et seront moins savoureuses.

2 méthodes pour assaisonner vos viandes :

  • La marinade : préparation qui permet de faire tremper une viande ou un poisson afin d’attendrir  ceux-ci et d’apporter un goût supplémentaire à votre grillade. Faire mariner sa viande permettrait d’en réduire les substances cancérigènes de plus de moitié. Une fine pellicule va se former sur votre aliment et le protéger lors de sa cuisson. Si la marinade est généralement assez grasse, vous n’avez rien à craindre pour votre ligne puisque toute la matière grasse fondra au barbecue, ne laissant plus qu’une viande imprégnée d’un goût d’herbes et d’épices.
  • Les épices et les herbes : elles ont l’avantage d’assaisonner vos plats et d’y donner du goût, des saveurs différentes, tout en réduisant la quantité de sel.

Quels autres aliments puis-je cuire ?

Les fruits et les légumes sont souvent les oubliés du barbecue !

Des légumes grillés tels que les poivrons, les courgettes ou encore les épis de maïs sont excellents grillés.
Vous pouvez les cuire en morceaux ou en faire des brochettes.

Le plus souvent la brochette est une association de viande ou poisson et de légumes. Amusez-vous en famille ou entre amis à créer des brochettes à votre goût.
Vous pourrez ajouter à vos viandes favorites des poivrons, des oignons, des tomates ou encore des champignons.  Miam !

Il est possible de faire griller des fruits également !
Des bananes coupées en deux sur la longueur ou des tranches d’ananas qui caramélisent légèrement… Un dessert équilibré et sain comme on les aime. Pensez aux quartiers de pommes, de poires ou de pêches à saupoudrer d’épices à dessert comme la cannelle par exemple.
Les fruits peuvent eux aussi mariner dans un jus d’agrumes, de miel avec, pourquoi pas, des feuilles de menthe. Variez les plaisirs !
Et les brochettes de fruits ? Testez-les ! 

Pour les personnes qui aiment l’association du sucré/salé : composez des brochettes combinant la douceur des fruits avec la puissance de vos viandes ou de vos légumes bien assaisonnés.

Entretenez votre grill et attention à la cuisson des aliments

Il est indispensable de prendre soin de la grille de votre barbecue. Les amas de gras qui carbonisent sur celle-ci vous exposent davantage à des substances cancérigènes. Nettoyez-la donc bien consciencieusement.

Il est également très important de surveiller la cuisson de vos aliments. Préférez ne pas faire trop cuire vos aliments car les substances cancérigènes peuvent se développer avec un chauffage excessif de l’aliment (l’aliment est brûlé, noirci).

Mon conseil : placez les aliments suffisamment loin des flammes ou des braises pour diminuer la création de substances toxiques et ainsi avoir une cuisson lente qui apportera un meilleur goût à vos grillades. 

Est-ce que manger au barbecue est bon pour ma santé ?

Sans surprise, le barbecue est une technique de cuisson qui génère beaucoup de fumé et de formation de substances toxiques sur vos aliments. Il est important de retourner souvent vos aliments pour éviter qu’ils surchauffent et se chargent en substances toxiques. 

Préférez ne pas amorcer vos barbecues avec des allume-feux mais plutôt avec du petits bois bien sec. En effet, les allume-feux solides ou liquides sont des concentrés de produits toxiques qui vont par la suite se mélanger à vos aliments lors de leur cuisson.

Donc, manger au barbecue de temps en temps oui mais cela doit rester un moyen de cuisson occasionnel (maximum 2 fois/ semaine).

Quoi retenir et appliquer ?

  • Cuisez vos viandes avec peu ou pas de matières grasses
  • Sortez de l’habituelle viande au barbecue et pensez au poisson (dorade, bar, sole, rouget,…) 
  • Ajoutez des légumes sur la grille
  • Pensez aux brochettes pour un repas plus varié et équilibré
  • Faites des marinades (vous en trouverez toujours une à votre goût !)
  • Utilisez des épices pour apporter de nouvelles saveurs et réduire votre consommation de sel
  • Nettoyez bien votre grille de cuisson à la fin de chaque utilisation du barbecue
  • Éloignez vos aliments des flammes
  • Pensez à retourner souvent vos aliments
  • Privilégiez du petit bois pour démarrer un barbecue plutôt que des allume-feux 

Le barbecue vous permet de cuire vos aliments de l’entrée au dessert si vous le souhaitez. Ce mode de cuisson n’est pas restreint à certains aliments, bien au contraire. Sortez de vos habitudes !

Osez tester de nouveaux aliments, d’autres associations tout en respectant les grandes lignes de l’alimentation équilibrée et variée ! Vous profiterez tout autant de l’été et de ces moments que tous adorent partager.