Comment bien choisir vos soupes?

Saviez-vous que vous en consommez 13 litres par an et par personne? De nombreuses marques en proposent : en brique, en conserve ou même fraîches. Mais comment bien les choisir?

Une soupe, qu’est-ce que c’est?

Le terme « soupe » est celui qu’on utilise quand on parle de préparation liquide à base de légumes.

Mais dès son appellation, nous avons des indications sur le produit car il y a soupe…et soupe…

En effet, selon la texture, la soupe sera appelée un potage (soupe très liquide), un mouliné (avec des morceaux de légumes) ou un velouté (contient de la matière grasse, un liant comme de la farine et est mixé). 

Vous pouvez trouver des soupes déshydratées, produits secs auxquels on ajoute de l’eau chaude pour reconstituer la soupe. 

Ou encore, des soupes surgelées qui ont souvent une composition semblable à celle d’une soupe maison (quantité de sel maîtrisée). 

Vous trouverez également des soupes fraîches mais ce sont des soupes plus onéreuses.

​Il y a beaucoup de légumes donc c’est bon pour la santé!

Les soupes apportent de l’eau, qui est souvent le deuxième ingrédient après les légumes. On y trouve beaucoup de fibres, essentielles au bon fonctionnement de notre transit intestinal. 

Puis, quand vous consommez des soupes assez épaisses, on arrive vite à une sensation de satiété sans en consommer beaucoup. C’est un aliment qui cale bien pour un faible apport calorique.

Et si vos enfants n’aiment pas la soupe, servez-la dans un gobelet accompagné d’une jolie paille, ça marche à tous les coups!

Mais certains pièges…

Il faut savoir les choisir et ne pas tomber dans certains pièges…

La soupe apporte une satiété mais …elle est… partielle.

En effet, même si la soupe est un repas qui cale, comme elle est liquide, elle est également diurétique.

Du coup, on perd rapidement les bienfaits des vertus « coupe-faim » de l’eau, elle se digère très vite!

Donc n’en faites pas un repas unique, il est préférable d’ajouter après un aliment consistant à mâcher comme de la viande, du pain, …car la mastication entraîne le processus de satiété.

Et pourquoi pas opter pour un Minestrone, une variante de soupe de légumes épaisse de la cuisine italienne, souvent additionnée de pâtes ou de riz, et servie accompagnée de parmesan râpé.

Et attention aussi, car il y a soupe et soupe.

En effet si, au lieu de faire des soupes maison, on achète des soupes industrielles dans le commerce, le risque c’est de se retrouver avec des soupes trop salées, avec ajout de sucre ou avec des additifs, comme le glutamate, exhausteur de goût mauvais pour la santé.

Donc regardez bien la liste des ingrédients: elle doit être courte et ne contenir que ce que contiendrait votre soupe faite maison!

Je vous rassure, il y a des marques dans le commerce qui se rapproche du « fait maison » heureusement.

soupe

​« sans colorants ni conservateurs », c’est une bonne soupe?

Oui, mais c’est surtout obligatoire!

En fait, c’est la réglementation: une soupe ne doit pas contenir de conservateurs, ni de colorants donc, ce n’est pas le plus important à regarder finalement quand vous achetez une soupe.

Quoi regarder lorsque l’on achète sa soupe? 

  • Veillez à ce que la teneur en légumes soit supérieure à 50 % au minimum.
  • Attention à la teneur en sel ! Exhausteur de goût par excellence, les industriels ont tendance à avoir la main très lourde. Elle doit être impérativement inférieure à 1 g pour 100 ml de soupe.
  • La quantité de fibres doit être supérieure à 1,5 g pour 100 ml pour être vraiment intéressante.
  • Le sucre est le second exhausteur de goût, sa teneur doit être inférieure à 1 g pour 100 ml.
  • La teneur en lipides, c’est-à-dire les graisses ne doit pas dépasser 2,5 à 3 g/100 ml.

Et puis, encore une fois, le mieux est de faire sa soupe maison, tout simplement!

Est-ce long de faire sa soupe « maison »?

Cela peut se préparer très vite avec quelques asctuces simples.

Déjà, si vous n’avez pas le temps d’acheter de bons légumes frais bios que vous devrez épluchés et découpés et bien, achetez des légumes surgelés bios tout simplement! Vous aurez déjà gagné un temps précieux en épluchage/découpage et ces légumes surgelés non préparés sont nutritionnellement tout aussi bons.

Et puis, une fois votre soupe faite, congelez-là, ainsi, vous en aurez pour toute la semaine!

C’est moins cher, vous savez ce que vous mettez dedans et ce sera en plus à votre goût.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.