Exemples de menu lors d’un jeûne intermittent

Vous cherchez à faire un jeûne pour perdre du poids et pour optimiser votre santé ? Dans ce cas, je vous recommande d’effectuer le jeûne intermittent. Vous ne savez pas quel menu jeûne intermittent choisir ? Découvrez mes menus !

Dans les tendances alimentaires modernes, le jeûne intermittent se démarque. Plus qu’un simple régime, c’est une nouvelle façon de manger. Ce jeûne présente une multitude de bienfaits pour la santé. Jeûner pour mincir est même considéré comme le secret minceur à la mode. Je vais vous faire découvrir les multiples points forts du jeûne et je vais vous dire comment le pratiquer avec une journée type de menu spécifique « fasting ».

Qu’est-ce qu’un jeûne intermittent ?

Ce genre d’alimentation se caractérise par l’alternance entre des périodes de jeûne plus ou moins grandes et des périodes de prise alimentaire. Beaucoup plus souple, plus simple et plus accessible que le jeûne strict qui ne permet pas de prises alimentaires, le jeûne intermittent offre la possibilité de bénéficier de points semblables au niveau de la santé. Il y a diverses façons d’effectuer le jeûne intermittent. Veillez à vous renseigner afin de voir la solution qui vous correspond le mieux. Jeûne partiel, méthode 5:2 ou fasting : c’est à vous de choisir !

Idées pour les menus de 3 jours d’un jeûne intermittent

Voici mes idées pour pratiquer le jeûne intermittent. Pour ma part, ces menus ont vraiment marché !

Jour 1 : les menus de la journée

Voici le petit déjeuner : un demi bol de lait d’avoine, un verre de jus de pomme bio et deux pancakes avec un peu de miel. Ensuite, vous pourrez boire un café sans sucre et prendre une barre de céréales comme je le fait.

Pour le midi : un steak végé avec des ravioles au pesto et à la mozarella, un demi bol de fromage blanc 15 % de matières grasses avec une cuillère à café de graines de chia (offrant de nombreux bienfaits pour la santé) et des baies de goji (protège le foie, les reins et les organes de la vision tout en stimulant le système immunitaire), du miel et un thé. Pour le goûter, vous pourrez boire un thé ou un café.

Et enfin, pour le soir : une simple tisane.

Jour 2 : les menus de la journée

Voici le petit déjeuner : un demi bol de lait d’avoine, un verre de jus de pomme bio et deux pancakes avec un peu de miel. Ensuite, dans la matinée, vous pourrez boire un café sans sucre ainsi qu’une barre de céréales.

Pour le midi : une part de quiche au roquefort, une salade composée (tomates cerises, graines de courge, noix, radis et salade de votre choix) et une petite part de fromage avec du pain complet (juste une tranche), sans oublier le thé. Pour le goûter, vous pourrez boire un thé ou un café. Je ne vous le cache pas : c’est mon menu jeûne intermittent favori !

Et enfin, pour le soir : une simple tisane.

Jour 3 : les menus de la journée

Voici le petit déjeuner : un demi bol de lait d’avoine, une portion (ou deux) de muesli. La marque que je vous recommande se nomme Eat Natural. N’oubliez pas l’indispensable verre de jus de pomme bio. Puis, dans la matinée, vous pourrez boire un café sans sucre ainsi qu’une barre de céréales.

Pour le midi : carottes râpées à l’ail, feuilletés rolls au poulet (ou makis au poulet si vous préférez), pesto et emmental. Ensuite, optez pour un demi bol de fromage blanc 15 % de matières grasses avec une cuillère à café de graines de chia et des baies de goji. Comme vous l’aurez compris, mes menus ne varient pas tellement et je peux vous assurer que cela fonctionne chez moi. N’oubliez pas le miel et le thé. Pour le goûter, vous pourrez boire un thé ou un café.

Et enfin, pour le soir : une simple tisane.

Comment manger pendant le jeûne intermittent ?

Durant la période de jeûne, évitez absolument les boissons avec des calories. Ainsi, veillez à boire surtout de l’eau et du thé. Le café est possible, mais ne rajoutez ni sucre ni lait ni dedans. Si besoin, il est possible de se tourner vers les édulcorants comme l’érythritol.

Manger deux fois plus durant la prise alimentaire

Quand on effectue le jeûne, il peut être compliqué de garder une alimentation équilibrée pendant les périodes de prise alimentaire. Effectivement, vous serez tenté plus d’une fois de grignoter, de manger plus et de vous faire plaisir. Gardez à l’esprit que c’est une erreur et que cela peut gâcher vos efforts. Afin de bénéficier des points forts santé du jeûne, la qualité de l’alimentation durant les périodes de prise alimentaire est autant essentielle que les périodes de jeûne. C’est pourquoi je vous recommande de prendre des repas abondants en végétaux, en céréales complètes et protéines maigres. N’oubliez pas également les acides gras essentiels.

Pourquoi je grossis avec le jeûne intermittent ?

Avec le jeûne intermittent, la perte de poids va s’effectuer au détriment de la perte musculaire. Quand les réserves de graisse ont fondu, la masse musculaire est dégradée et demande d’être ravitaillée. Ainsi, cela peut engendrer de fortes pulsions alimentaires et par conséquent optimiser la prise de poids.

Une chose est sûre : le régime n’est pas adapté à tous et c’est pourquoi il peut faire grossir chez certains. Des personnes peuvent parvenir sans soucis à ne rien manger durant seize heures, alors que d’autres vont vite connaître de violentes fringales, voire même des vertiges et/ou des nausées. Dans la seconde situation, il est essentiel d’écouter son organisme et de ne pas forcer le corps, ou alors d’effectuer le jeûne intermittent sur une courte durée.

Les individus ayant un poids « normal » doivent également être attentifs à ce genre de régimes puisque le fait de jeûner peut être la porte ouverte à des soucis liés au comportement alimentaire. Ainsi, veillez à y aller à votre rythme et à tenter d’autres habitudes alimentaires : manger moins rapidement par exemple peut être un bon départ.

Quelle perte de poids avec le jeûne intermittent 16/8 ?

Même si vous n’avez pas tenté le jeûne 16/8, il y a de grandes chances que vous ayez déjà entendu parler de ce concept alimentaire extrêmement réputé aujourd’hui. Ce régime est de plus en plus populaire et présente beaucoup d’adeptes. Le jeûne intermittent présente bon nombre de bienfaits amaigrissants : le but est qu’il est possible de manger tout ce que vous désirez tout en maigrissant à condition de manger la totalité de vos repas et collations dans un intervalle de huit heures tous les jours. Par rapport aux seize heures restantes, vous devrez ne rien manger. Cette méthode définie par la répétition est un type de jeûne intermittent.

Malgré la popularité du jeûne 16/8, souvent nommé le régime 16/8 ou le régime de huit heures, le jeûne intermittent se matérialise sous différentes formes depuis des siècles et des siècles. La solution 16/8 n’est qu’un simple exemple d’alimentation restreint dans le temps, qui limite l’apport calorique à seulement quelques heures. Il existe d’autres genres de jeûne intermittent qui se caractérisent par l’alternance des journées entières de jeûne (ou des journées à moindre consommation d’aliments) et des journées d’alimentation classique, dont le régime 5:2 qui en est réputé. Enfin, n’oubliez pas ceux qui jeûnent par rapport à la religion ou la spiritualité.

À part la perte de poids, la majorité des fervents de la solution 16/8 parlent de points forts éventuels concernant la santé, tels qu’une optimisation de la glycémie et du taux de cholestérol. Néanmoins, est-il réellement positif de laisser de côté les calories durant seize heures chaque jour ? Est-ce une approche qui peut vous convenir ? Renseignez-vous, allez à votre rythme et n’hésitez pas à voir un nutritionniste ou un médecin avant de tester le jeûne 16/8. N’hésitez pas à lire des témoignages pour voir les points forts et faibles du régime en question.

Quel est le jeûne intermittent le plus efficace ?

Si vous commencez avec le jeûne intermittent, la solution 16/8 est la plus pertinente. Effectivement, grâce à elle, vous pourrez manger assez durant la journée sur huit heures. Ensuite, l’étape de jeûne s’effectue surtout pendant la nuit. Ainsi, vous serez nettement moins tenté par le grignotage. Pour ma part, j’ai testé plusieurs jeûnes intermittents et c’est bel et bien l’option 16/8 qui a la mieux marché.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.