Les 5 plantes pour mieux digérer

Brûlures d’estomac, spasmes, nausées, migraines, aérophagie, ballonnements… Bref, vous connaissez peut-être ces désagréments.

Existe t-il des plantes qui nous aideraient à mieux digérer?

Souvent, cela arrive après des repas riches et, les lipides, c’est-à-dire le « gras » des aliments sont les nutriments les plus lents à digérer, et demandent en plus des enzymes, de la bile et de l’acide gastrique pour les décomposer, ce qui fait beaucoup « travailler » notre corps pour la digestion.

Tout cela entraîne des ballonnements, des nausées et une sensation de gêne.

Certaines personnes peuvent également souffrir de diarrhée et de douleurs à l’estomac après avoir mangé un repas trop gras. 

Mais heureusement il existe des méthodes naturelles, entre autres, certaines plantes, qui peuvent vous aider à mieux digérer…

Quelle plante favoriser?

Vous connaissez le fenouil ?

Et bien, les graines et les fruits séchés du fenouil sont traditionnellement utilisés pour stimuler la digestion et traiter les petits troubles digestifs.

Tout simplement, le lendemain d’un repas trop copieux et trop gras, préparez-vous une tisane : versez 20 cl d’eau bouillante sur 1 cuillère à café de fruits séchés de fenouil. Vous laissez infuser 2 à 3 minutes. Vous filtrez et vous en buvez trois fois par jour.

Si le goût anisé ne vous déplaît pas, vous pouvez également mastiquer une cuillère à café de graines de fenouil après le repas.

Et pour soulager « la gueule de bois », il existe aussi une plante et c’est l’artichaut !

C’est un véritable allié pendant les fêtes car il stimule le foie afin de mieux digérer les graisses.

Rien de tel qu’une « bonne » infusion d’artichaut (je ne vais pas vous mentir, côté goût on a connu mieux !) pour aider à la production de bile, ce liquide qui nous permet de digérer les graisses, et pour redonner de l’appétit tout en réhydratant votre organisme.

Mon conseil : pour ne pas faire la grimace en buvant cette infusion, mélangez l’artichaut avec le réglisse et l’anis.

La recette : émiettez 1 pincée d’artichaut avec ½ pincée d’anis et ½ pincée de réglisse dans un litre d’eau froide. Portez à ébullition et laissez frémir quelques minutes. Eteignez le feu et laissez infuser 10 minutes. Filtrez et ajoutez une cuillère à café de miel de romarin. Buvez cette infusion tout au long de la journée.

artichaut

Et pour aider à digérer : le radis noir et le charbon végétal

Utilisé en jus ou en poudre, le radis noir est connu pour stimuler l’action de la bile dans son combat contre les déchets grâce à ses propriétés qui favorisent la sécrétion de la bile.

Je vous donne la recette : lavez et épluchez un radis noir et coupez-le en rondelles. Mixez-le dans un blender. Versez le jus dans une bouteille de 1,5 l d’eau et buvez 10 ml chaque matin à jeun. Si le goût est trop fort, ajoutez un peu d’eau ou du jus de fruit. Et conservez au réfrigérateur.

Le charbon végétal est obtenu à partir de noix de coco, de bois de chêne ou de frêne et c’est un antispasmodique puissant et naturel. En gros, il va agir comme une éponge et va permette de fixer les gaz. Puis il est évacué dans les selles avec les substances captées. D’où une grande efficacité du charbon végétal contre les ballonnements !

Il se présente sous la forme de poudre, de gélules, de comprimés ou de granules.

La posologie recommandée est de 4 à 6 gélules par jour, accompagnées de grands verres d’eau.

Attention, des précautions sont à prendre: en raison de son rôle d’éponge, le charbon végétal est un complément alimentaire à ne pas prendre en même temps qu’un autre traitement. Il pourrait le capter et l’éliminer avant qu’il n’ait pu agir. Il convient donc d’en parler à son médecin si on prend un traitement par ailleurs. Il est aussi à éviter en cas de constipation, car il ralentit le transit intestinal.

Et côté huiles essentielles?

Je vous recommande la menthe poivrée !

Plus précisément l’Huile Essentielle (H.E.) de menthe poivrée.

Ce n’est pas moi qui le dit, ce sont les principales autorités de santé qui reconnaissent l’usage de la menthe poivrée (huile essentielle et feuilles) dans les troubles digestifs et notamment dans le syndrome du côlon irritable.

Cette plante soulage les douleurs, les spasmes, les nausées,…

C’est un excellent remède naturel également pour lutter contre la mauvaise haleine!

Pour se faire, mélangez 25 cl d’eau avec un soupçon de miel et 1 goutte d’huile essentielle de menthe poivrée (ne prenez pas plus d’une goutte car son principe actif est puissant). 

Important : il est nécessaire d’avoir un avis médical pour définir la fréquence, la durée, la posologie et l’indication d’utilisation de cette huile essentielle. L’huile essentielle ne se consomme pas pure.

Pour résumer

  • Le « gras » met plus de temps à être digéré (et c’est donc pour cela qu’après un repas festif, vous ne vous sentez pas très bien) ;
  • Fenouil, artichaut, radis noir, charbon végétal, H.E. de menthe poivrée sont vos alliés! (ces plantes vont vous aider à mieux digérer et à diminuer vos ballonnements) ;
  • Demandez l’avis de votre médecin concernant le charbon végétal et l’H.E. de menthe poivrée (il existe quelques contre-indications).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.