Ce que je pense des régimes par Sandra Ferreira

Que ce soit pour des raisons de santé ou pour rentrer dans son pantalon, vous êtes plus de 6 Français sur 10 a déclaré avoir des kilos à perdre. Et vous faites donc ce qu’on appelle un « régime ». Mais en quoi cela consiste?  Est-ce efficace?

En tant que Diététicienne-nutritionniste, je vous donne mon avis et vous dis ce que je pense des régimes.

Qu’est-ce qu’un régime ?

Tout d’abord, dans le langage courant, on parle de régime un changement d’alimentation qui vous permet de perdre du poids. 

Mais sachez, qu’à la base, un « régime », c’est un régime « alimentaire », c’est à dire une façon de manger, peu importe la manière, et donc pas forcément un régime pour perdre du poids…tout simplement!

Abus de langage étant, vous faites un « régime » pour perdre du poids, c’est-à-dire que vous vous imposez des restrictions pour arriver à vos fins.

Mais est-ce efficace ?

Vous supprimez les féculents ou vous ne mangez plus que des légumes pour perdre du poids?

Très mauvaise idée!

Il a été prouvé que les régimes restrictifs ne peuvent pas vous aider à maigrir sur le long terme et ils ont même des effets secondaires dont vous vous passeriez bien:

perte de masse musculaire, fatigue, mauvaise haleine, mauvaise qualité de sommeil, troubles du comportement alimentaire, irritabilité, dépression,…

régime

Ce n’est pas vous qui décidez du poids idéal !

Le poids idéal n’est pas celui que vous vous fixez mais celui que le cerveau décide, influencé par la génétique et le contexte environnemental. 

En fait, votre poids « idéal », qu’on appelle « poids de forme », va se situer dans une fourchette et cette fourchette est différente pour chacun d’entre nous.

C’est comme pour le sommeil, certains ont besoin de 10h par nuit pour se sentir reposés, d’autres ont besoin de 6h seulement. Pour le poids, c’est pareil!

Tout cela est contrôlé par le cerveau, il contrôle la faim et la satiété par exemple. 

Il va aussi gérer l’énergie que vous allez consommer pour maintenir votre poids stable.

Et cette fourchette de poids, comment la connait-on ?

Il faut déjà comprendre que cette fourchette de poids de forme est d’environ cinq kilogrammes, il n’y a pas un chiffre précis qui serait idéal. Mais si vous êtes plutôt sédentaire, vous serez en haut de la fourchette… 

En revanche attention, ce poids de forme peut changer au cours de la vie! 

Si par exemple vous restez plusieurs années en surpoids, votre cerveau va considérer que ce nouveau poids est son nouveau poids de forme.

Malheureusement, cela signifie donc qu’il faudrait éviter de prendre du poids car il sera ensuite difficile de dire au cerveau de redescendre et de rester à un poids plus bas.

Que faire pour être à son poids de forme ?

Pour rester à votre poids de forme, je vous conseille de vous écouter: pas si simple que cela mais globalement, vous mangez quand vous avez faim et vous vous arrêtez de manger lorsque vous n’avez plus faim. 

En six mois environ, le poids se sera stabilisé à sa valeur de référence. 

perte de poids

Et l’IMC dans tout ça ?

L’IMC (Indice de Masse Corporelle, qui est calculé selon la formule suivante: IMC = Poids/ Taille2) est un repère certes mais ce n’est pas un repère parfait.

Vous pouvez être en surpoids à votre poids de forme et être en bonne santé et il ne faudra pas chercher à perdre du poids sous risque de passer sa vie « au régime ».

Malheureusement, il faut savoir que 80 % des personnes qui s’efforcent de perdre du poids le reprennent dans les années qui suivent. 

Une étude a même eu lieu en 2012 chez 4 000 jumeaux de 16 à 25 ans pour ne être influencé par le terrain génétique et cette étude montre qu’une seule cure d’amaigrissement multiplie les risques de prise de poids par deux pour les hommes et par trois pour les femmes.

En fait, tout se passe encore au niveau du cerveau qui, se sentant privé de nourriture, stockerait plus par la suite afin de se préserver (et oui, notre corps veut vivre!).

Et puis, quand on perd du poids, notre corps brûle moins naturellement et lorsqu’on se remet à manger plus, le corps étant au ralenti, on prend du poids, et cela peut durer bien des années après le régime restrictif.

Mais alors, on fait quoi si on ne fait pas régime ?

Réponse simple à une question finalement très simple: on mange à sa faim et on bouge!

En d’autres termes, comme je le précisais auparavant, on arrête de manger quand on n’a plus faim, ce qui n’est pas si simple que cela car des facteurs émotionnels (stress, fatigue,…) interviennent également et viennent brouiller les signaux envoyés par notre organisme et ne nous fait pas écouter les sensations de faim correctement.

Et puis, on pratique une activité régulière et agréable pour durer dans le temps!

En fait, pour être à son poids de forme, on ne fait surtout pas de régimes restrictifs , on accepte de se reprendre sa vie en main dans sa globalité: alimentation, activité physique, stress, …on prend soin de soi et le reste arrivera tout naturellement!

Pour résumer mon opinion :

  • On ne fait pas de régimes restrictifs
  • On arrête de manger quand on n’a plus faim
  • On pratique une activité physique régulière qui nous fait plaisir

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.