Exemples de menus lors d’une grossesse

Vous êtes enceinte ? Cette période est synonyme de changements et de bouleversements. Cela vaut aussi pour votre alimentation. Afin de vous aider à trouver un menu femme enceinte, je vais vous proposer mes idées!

Il est essentiel de parfaitement s’alimenter pendant la grossesse. En effet, le corps féminin doit offrir au bébé à venir la totalité des éléments nécessaires afin que le développement se passe le mieux possible.

Quel menu privilégier pour une femme enceinte ?

Voici quatre recommandations essentielles pour parfaitement s’alimenter durant la grossesse :

  • Effectuer trois repas chaque jour, en faisant attention à votre faim ;
  • Prendre deux ou trois collations chaque jour si vous avez faim ;
  • Manger un grande richesse d’aliments dont des légumes, des fruits, des aliments à grains entiers ainsi que des aliments protéinés ;
  • Et enfin, manger régulièrement.

Il ne faut surtout pas vous restreindre. Cela est encore plus vrai pendant les premières semaines de grossesse quand l’embryon mesure seulement quelques millimètres. C’est durant cette période que la future mère accueille des réserves en graisses, fer et protéines dans son corps. Évidemment, veillez à également ne pas trop manger. Veillez à manger sain et équilibré.

Idées pour 3 jours de menus

Vous manquez d’idées pour vos menus de femmes enceintes ? Voici quelques menus que j’applique régulièrement. Vous trouverez forcément votre menu femme enceinte favori après avoir lu mes idées !

Jour 1 : les menus de la journée

Idées pour le petit-déjeuner : quatre biscottes beurre confiture, yaourt nature, fruit de saison et thé ou café.

Idées pour le déjeuner : salade verte, omelette nature, ratatouille et riz ratatouille, fromage blanc au coulis de fruits rouges.

Idées pour un menu femme enceinte pour le soir : radis, pavé de saumon bien cuit, gratin de blettes (cousines de l’épinard) et fruit de saison.

Jour 2 : les menus de la journée

Idées pour le petit-déjeuner : un verre de lait, quatre biscuits aux céréales, jus de fruits 100 % pur jus et thé ou café.

Idées pour le déjeuner : tomates farcies à la viande, riz complet, cantal (vous pouvez vous permettre de manger du fromage mais en petite quantité) et pain + un fruit de saison.

Idées pour le soir : penne (pâtes) au basilic, yaourt nature et fruit de saison.

Jour 3 : les menus de la journée

Idées pour le petit-déjeuner : deux tartines toastées avec du beurre, fromage blanc, pur jus de pomme, thé ou café.

Idées pour le déjeuner : salade de tomates et haricots verts, lapin aux olives, pâtes, yaourt nature et fruit de saison.

Idées pour le soir : soupe de lentilles (qui sont remplies de fer et sont excellentes pour la santé), emmental et pain sans oublier une compote.

Quels aliments sont interdits pendant la grossesse ?

User de certains aliments et excitants peut faire beaucoup de mal au bébé. Effectivement, des éléments toxiques ou une infection alimentaire chez la mère peut engendrer des effets néfastes sur le bébé.

Ce qu’il faut absolument éviter dans un menu femme enceinte

Certains aliments sont à éviter absolument. Voici une liste de ces derniers : œufs crus ou cuits à moitié, viande crue ou non cuite à cœur (steaks, steak tartare ou encore rosbif), jambon cru et charcuterie crue (prosciutto et salami) ou encore fromages avec du lait cru et fromages à pâte molle (camembert et fromages à croûtes lavées). Veillez également à éviter les poissons crus et fumés (sushi et saumon fumé). Concernant les aliments végétaux (fruits, légumes ainsi que salades), veillez à bien les laver avant de les consommer.

Produits laitiers et œufs

Il faut éviter ces produits durant la grossesse, surtout les produits laitiers conçus avec du lait cru. Ces derniers peuvent avoir des listeria et engendrer une intoxication alimentaire d’origine bactérienne. Quand vous faites vos achats, surveillez la présence ou non de la mention « fabriqué à partir de lait cru ». Quand des produits sont non emballés sur le comptoir ou proposés sur le marché, je vous recommande vivement de demander (par précaution) des précisions.

Ne consommez également pas les fromages à pâte molle qui suivent, même si ces derniers ont été conçus avec du lait pasteurisé ou traité thermiquement. Les voici : fromages à pâte molle, tels que le camembert ou le brie, la totalité des fromages bleus, sans oublier les fromages à croûte lavée (Harzer Roller par exemple). Concernant ceux à pâte dure affinés, ils sont faits de lait traité thermiquement. Ainsi, ils ne sont pas nocifs. Veillez néanmoins à ôter la croûte.

Veillez à seulement manger des œufs durs. En effet, les œufs crus ou à moitié cuit peuvent intégrer des salmonelles. Ne consommez pas de produits alimentaires qui sont composés d’œufs crus. Voici ce que vous devez éviter à ce niveau : œufs à la coque, ceux sur le plat, desserts, tiramisu, mayonnaise, pâtisseries ou encore sauces.

Viande et charcuterie

Mettez également de côté les abats (par exemple au foie et aux rognons), puisque ces derniers peuvent être remplis d’éléments nocifs. Ils intègrent aussi de la vitamine A. Utilisée en trop grande quantité durant la grossesse, elle peut engendrer des soucis de croissance et des lésions cutanées, hépatiques et oculaires chez l’enfant. Je vous conseille de consommer les autres genres de viande, vu que la cuisson de ces dernières se fait à cœur. Ne consommez pas non plus des plats de viande crus, tels que par exemple des steaks, du steak tartare, de la viande hachée de porc crue ou encore du rosbif. Je vous recommande également de ne pas vous tourner vers du jambon cru ou de la charcuterie crue, comme le prosciutto (jambon cru du porc originaire d’Italie) ou le salami.

Ces aliments peuvent engendrer une toxoplasmose. Il s’agit d’une maladie infectieuse engendrée par des parasites, s’implantant souvent dans la viande crue. Une primo infection via la toxoplasmose peut être préjudiciable pour le bébé l’enfant. Effectivement, cela peut engendrer une fausse-couche, essentiellement pendant le premier tiers de la grossesse. Si l’infection par la toxoplasmose de la mère a été dénichée avant la grossesse, le bébé ne court normalement aucun risque. Ce dernier est alors protégé par le système immunitaire maternel. Néanmoins, soyez prudente et veillez à ne pas manger ce genre de produits de boucherie crus.

Laissez de côté les produits alimentaires crus d’origine animale

Il faut éviter de façon générale les produits alimentaires crus d’origine animale. Ainsi, vous éviterez les risques d’infections alimentaires. Les produits crus d’origine animale, tels que par exemple la viande, le poisson, les œufs et les produits laitiers, peuvent donner des parasites comme l’agent pathogène de la toxoplasmose, ou des bactéries comme les listerias. Et évidemment, cela peut engendrer des effets néfastes pour l’enfant à venir.

En outre, les bouleversements hormonaux durant la grossesse dégradent votre système immunitaire et vous rendent plus faible par rapport aux infections, telles que la toxoplasmose et la listériose. Lors d’un examen médical mère/enfant, un test permet de voir si vous avez déjà été atteint par la toxoplasmose.

Légumes, fruits et salade

Comme dit déjà un peu plus haut, les produits alimentaires d’origine végétale ne connaissant pas une cuisson avant leur usage (même chose pour les herbes) doivent être parfaitement lavés, dans le but de prévenir une possible infection.

Quels encas pour une femme enceinte ?

Si vous désirez prendre une collation, je vous recommande de manger un fruit, un peu de yogourt ou une compote de pommes. Autres possibilités intéressantes : un verre de lait ou quelques amandes. Vous pouvez également manger une variété des légumes, des fruits, des aliments à grains entiers ainsi que des protéines.

Fruits frais à indice glycémique bas

Voici une liste possible de fruits frais à indice glycémique bas : pomme, banane, pêche et abricots. Veillez à consommer des fruits de saison ! En outre, ils offrent des fibres, ce qui est un excellent point puisque le transit est plus lent durant la grossesse.

Des carrés de chocolat pour goûter

Attention, je parle ici seulement de quelques carrés et pas plus ! Consommer du chocolat permet de lutter contre les désirs de sucre. Néanmoins, faites attention : prenez du chocolat noir !

Fruits secs si vous avez une fringale de grossesse

Voici trois possibilités intéressantes : raisins secs, figues séchées et dattes. Ces fruits secs sont extrêmement rassasiants et possèdent de multiples points forts. Par contre, restreignez la consommation de ces derniers car certains sont naturellement très sucrés.

Quel fruit éviter pendant la grossesse ?

Durant la grossesse, il est primordial de surveiller l’alimentation.

Ananas

Certaines personnes disent que l’ananas pourrait engendrer une fausse couche s’il est trop consommé dans les trois premiers mois de grossesse. La cause de ce phénomène se nommerait la bromélaïne. Il s’agit d’un élément présent dans l’ananas. S’il y a une réelle absence d’études sur le sujet, la majorité a été effectuée chez les animaux. À l’heure actuelle, aucun lien n’a été établi entre la bromélaïne et la grossesse.

Crabe

La littérature scientifique n’a toujours pas déniché de lien entre le fait de manger du crabe et la fausse couche. Cette croyance culturelle est extrêmement réputée chez les mères d’origine chinoise. Toutefois, il est tout à fait possible de consommer du crabe durant la grossesse.

Papaye

La papaye est populaire en Inde pour les avortements et en Malaisie comme solution de contraception. Néanmoins, les études et observations ont seulement été effectuées chez les animaux (les rats plus précisément). Ainsi, on en sait peu par rapport aux conséquences sur la femme enceinte.

Ginseng

Le ginseng pourrait engendrer un effet hormonal sur l’organisme, ce qui aurait comme conséquence négative durant la grossesse un déclenchement de contractions utérines. Possibles conséquences : une fausse couche ou un accouchement prématuré.

Menu femme enceinte : Quelles sont les boissons à éviter pendant la grossesse ?

Sur ce point, il n’y a aucun débat possible : l’eau est la meilleure des boissons possibles. Les jus de fruits et de légumes, les bouillons, les soupes et le lait jouent aussi un rôle positif par rapport à l’apport total en eau. Néanmoins, prenez en compte qu’il y a des restrictions par rapport au café, au thé, aux boissons gazeuses et aux boissons énergisantes. La raison ? Elles possèdent de la caféine. Concernant les tisanes, il existe des contre-indications pour les femmes enceintes par rapport à certaines plantes.

La caféine optimise le système nerveux de la femme et du fœtus. Utilisée en quantité trop conséquente, cet élément peut engendrer des palpitations et de la nervosité ainsi que dégrader la qualité du sommeil. Désormais, vous pouvez composer facilement votre menu femme enceinte !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.