Les bons réflexes pour éviter “une crise de foie” pendant les fêtes !

Le foie gras est à l’honneur durant les fêtes de fin d’année et pourtant il ne s’agit pas de ce foie là quand on parle de “crise de foie” .. 

Que signifie “avoir une crise de foie” 

On parle de ”crise de foie“ quand on à une sensation de pesanteur dans la région du foie .Ce trop-plein, nous fait déboutonner notre jeans en fin de repas,et il peut s’accompagner d’autres inconforts digestifs: comme des reflux ,des rots, des douleurs abdominales, ballonnements,bouche pâteuse et fatigue gaz, nausées et même des vomissements… 

On utilise aussi l’expression “avoir mal au cœur” ou encore être “barbouillé”. 

Il est vrai que les fêtes de fin d’années sont une période propice à manger un chouilla plus que nos habitudes, et donc vite surcharger notre système digestif. En terme médical on parlera plutôt d’indigestion ! 

duck, roast duck, roasted duck-2957809.jpg

Mais pourquoi a-t-on mal au ventre quand on a trop mangé ? 

Vous savez ces quelques bouchées de trop qui vous font desserrer discrètement votre ceinture de pantalon..parce que quand même cette bûche de Tata Chantal a un petit goût de “reviens-y”.. 

Sachez qu’Il faut compter entre cinq et dix secondes pour que notre bouchée passe de la bouche à l’œsophage en passant par le pharynx. Le job de l’œsophage: que la nourriture aille dans la bonne direction. La bouchée tombe ensuite dans l’estomac. Dans notre estomac, la nourriture subit un massage assez tonique, elle est brassée, pendant deux heures au minimum, jusqu’à ne former que de minuscules miettes. Lorsqu’on mange trop l’estomac est donc complètement rempli et ne parvient pas à brasser correctement les aliments, et donc ne peut pas suffisamment les évacuer vers l’intestin grêle. 

Les aliments stagnent dans l’estomac, sans pouvoir être digérés, et peuvent provoquer des reflux gastro-œsophagiens, voire des vomissements. 

La soi-disant « crise de foie » des Français n’a donc rien à voir avec le foie mais concerne plutôt notre estomac et nos intestins ! 

Pour éviter de vous retrouver dans cette situation, voici mes astuces AVANT des repas copieux : 

  • Manger lentement, savourer ces mets de qualités! On hésite pas à poser sa fourchette entre chaque bouchée. Sachez-le, la digestion commence dans la bouche grâce à la mastication. Plus vous mangez vite, moins vous mâchez, et c’est encore plus de travail que vous donnez à votre système digestif!
  • Le service à l’assiette, très chic, et en plus cela évitera d’avoir les yeux plus gros que le ventre et de gérer mieux les quantités. 
  • Attention aux cocktails sirotés à la paille. En effet, bien que ludique, boire à la paille augmente le risque d’aérophagie, c’est-à-dire la quantité d’air qui entre dans l’estomac et l’œsophage. 
  • Si vous préparez des légumes réputés indigestes (haricots, choux, légumineuses…) ajoutez-y une pincée de cumin ou de fenouil, ou de la sarriette, le plat sera plus digeste et surtout plus gourmand ! Il n’y a pas que le poivre et le sel dans la vie ! 

Et quelques conseils pour soulager votre système digestif et favoriser la digestion APRÈS un repas copieux : 

  • Après le repas prenez un grand verre d’eau avec une demi-cuillère de bicarbonate alimentaire dans un verre d’eau et le boire après le repas*. Autre alternative: boire un grand verre d’eau riche en bicarbonate (par exemple la Badoit®) qui peut aider à neutraliser les reflux. L’ion bicarbonate a un rôle essentiel dans la protection de la muqueuse digestive. 
  • Contre-indication : le bicarbonate est déconseillé aux personnes qui souffrent d’hypertension,de rétention d’eau ou d’insuffisance cardiaque et celles qui sont sous corticoïdes. 
  • Pourquoi ne pas finir sur une tisane en fin de repas? Bon d’accord on a vu plus glamour mais j’insiste vous ne le regretterai pas! On laisse infuser une tisane de thym pendant 5 minutes et la boire juste après le repas. Environ 15 grammes par tasse. Faites bouillir de l’eau, versez et laissez infuser, 3 à 5 minutes à couvert. Si vous voulez “pimper” un peu votre tisane vous pouvez rajouter du jus de citron et un peu de miel . Contre les ballonnements, on peut l’associer au romarin, et à la menthe poivrée, antispasmodique et antibactérienne.
  • Vous n’êtes pas trop infusion, pas de souci j’ai ce qu’il vous faut. Dans une bouteille d’eau, on glisse quelques morceaux de racine de gingembre fraîche avec de la chair d’aloe vera ou des quartiers de citron .Les études menées montrent que le gel d’aloe vera a été utilisé avec succès pour aider à détoxifier l’organisme, favoriser une bonne digestion et même dans des cas spécifiques des maladies inflammatoires chroniques de l’intestin, ou encore le syndrome de l’intestin irritable. Quant au gingembre,en 2011, lors d’une étude menée en laboratoire à l’Institut pharmaceutique de l’Université libre de Berlin, des scientifiques ont découvert que certains composés du gingembre adhérait aux récepteurs des cellules de l’intestin grêle, bloquant ainsi l’action des substances chimiques induites par le corps qui provoquent les nausées. Le gingembre se trouve en tête de la liste des meilleurs remèdes de grand-mère contre les maux d’estomac et “la gueule de bois”! 
  • Vous avez reçu une bouillotte à Noël, et vous êtes à deux doigts de la revendre du le boncoin, ne faites pas cette erreur ,elle peut vraiment soulager vos inconforts digestifs! Pour faciliter la digestion, on place notre bouillote chaude sur le ventre pour nous soulager. Placer la bouillotte sur votre ventre après un repas, pendant 30 minutes, pour faciliter le travail de la digestion et les douleurs. 
  • Bouger ! Et oui, je sais qu’on a plutôt envie de regarder Netflix dans son canapé mais mauvaise idée, le meilleur remède est de pratiquer une activité physique douce à modéré pour faciliter la digestion. Mais attention ,pas besoin de se lancer dans une séance de Crossfit , marcher suffira! 
  • Est ce que vous le sentez le yogi en vous ? C’est le moment de pratiquer certaines postures de yoga qui sont réputées pour faciliter la digestion, comme le cobra ou le chameau. C’est un vrai massage pour vos organes digestifs, des mouvements doux accompagnés d’une bonne respiration font du bien à l’organisme en stimulant la circulation sanguine dans le corps. 

Quoi manger les jours qui suivent ?

La soupe miso est un plat particulièrement bon pour la flore intestinale. Sa fermentation fait apparaître différents enzymes qui en font un accélérateur de digestion ! En plus de cela, le miso rend les autres aliments qu’il accompagne plus digestes. 

Si malgré ces recommandations, vous ressentez des inconforts digestifs, n’hésitez pas à vous massez le ventre pour relancer la digestion et soulager les éventuels spasmes. 

Rien de plus simple : utilisez le plat de votre main et massez votre ventre avec des mouvements circulaires, dans le sens des aiguilles d’une montre (sens de la digestion).. Commencez en haut de l’abdomen, sous le sternum pour stimuler l’estomac et finissez à hauteur du nombril pour cibler le gros intestin. Réalisez ce massage quelques minutes avec une huile, voire quelques gouttes d’huile essentielle de gingembre. 

Si des gargouillements se produisent à la fin de votre massage c’est bon signe !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.