L’ayurvéda dans vos assiettes – vous allez étinceler !

C’est suite à mon voyage en Inde il y a 3 ans, aux découvertes culinaires, aux 5 sens en effervescence au cours de ce séjour incroyable que j’ai découvert l’art de vivre Ayurvédique, directement importé de ce pays magnifique.

L’ayurvéda c’est quoi ? La traduction littérale est « science de la vitalité ». Il s’agit d’une médecine originaire de l’Inde du nord, datant d’il y a plus de 5000 ans. Cette forme de médecine est aujourd’hui reconnue par l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé) et sachez qu’elle nous donnerait les clés d’une santé optimale !

Un proverbe indien dit « si l’alimentation est saine, nul besoin de médicaments, si l’alimentation reste malsaine, nous gâchons le temps de notre médecin ».

Et si l’ayurvéda était la solution pour rayonner de mille feux ?

Allons voir cela de plus près …!

L’alimentation et la cuisine ayurvédique : c’est quoi ?

Il s’agit d’une cuisine riche en saveurs, odeurs, très colorée et intéressante nutritionnellement (vitamines et minéraux en grandes quantité : on adore !) basée sur les 6 saveurs : le sucré, le salé, le piquant, l’amer, l’astringent (= âpre) et l’acide.

Une bonne association d’aliments augmentera votre force vitale (Ojas) et elle facilitera aussi l’élimination des déchets et résidus du corps (Ama). Les aliments sucrés, par exemple, tonifient et purifient l’organisement, quant aux aliments salés ils assouplissent et dynamisent les tissus. Selon l’Ayurveda, un repas doit inclure au minimum trois des six saveurs pour que l’alimentation soit saine et équilibrée. Il est important de bien connaitre sa constitution ayurvédique et de choisir les goûts les plus en accord avec votre dosha dominant (il y en a 3 qui sont Vata, Pitta ou Kapha : allez sur internet faire un test afin de trouver à quelle force énergétique de la nature vous correspondez) !

L’équilibre des 6 saveurs de l’alimentation ayurvédique :

  • Le sucré : la cannelle, le miel, le sucre, le riz, la betterave, la carotte, les fruits,… => donne de la stabilité à l’organisme
  • Le salé : sel de mer, algues, aliments avec sel d’ajout,… => facilite l’absorption
  • Le piquant : oignon, graines de moutarde, gingembre, poivre, radis,… => détoxication de l’organisme
  • L’amer : coriandre, cumin, ortie,… => aide à la sécrétion de la bile et facilite le travail du foie
  • L’astringent : curcuma, algues, aubergines, soja, banane pas mûre… => raffermi les tissus
  • L’acide : citron, ananas, yaourt, tomate, pamplemousse, épinards,… => exhausteur de goût

L’alimentation ayurvédique recommande de se passer de viande, poisson et parfois même des oeufs, ce qui rend les plats végétariens. Yaourts et fromages sont utilisés dans les préparations.

On trouve également dans les recettes ayurvédiques beaucoup d’épices, d’herbes aromatiques qui, pour certaines, auront un effet bénéfique sur votre digestion, donneront du goût à vos plats, vous permettant de diminuer le sel d’ajout à vos préparations (et ainsi prévenir des maladies cardio vasculaires). Un double intérêt !

Vos sens seront donc en éveil, émoustillés et vous ne pouvez que manger en pleine conscience, en dégustant, prenant le temps de savourer.

alimentation ayurvédique

L’oeil de la Diététicienne pour y voir plus clair

Il existe des règles d’or du régime ayurvédique (que vous pouvez retrouver sur le site : www.ayurveda-france.org) qui poussent les curieux qui souhaitent tester cette méthode à manger dans le calme, prendre le temps de mâcher les aliments, varier les plats consommés chaque jour,… Des règles qui, même si elles sont un peu restrictives, peuvent avoir, pour certaines, de réels effets bénéfiques chez le mangeur restreint : celui qui se prive et qui ne cesse de faire le yoyo avec son poids !

Pour autant, restez critiques et ne suivez pas les yeux fermés des règles dont vous ne connaîtriez pas l’auteur ou dont le sérieux serait douteux.

D’un point de vue nutritionnel, l’alimentation ayurvédique semble être une alternative intéressante pour des personnes consommant des protéines en trop grande quantité ou pour d’autres n’utilisant pas assez les légumes, légumineuses, épices et aromates à leurs préparations.

Riche en fibres, vitamines, minéraux et protéines végétales, la cuisine ayurvédique est recommandée dans le cadre d’un rééquilibrage alimentaire, vous incitant à aller dans la direction du changement et dans la découverte de nouvelles habitudes.

La cuisine ayurvédique vous permettra de découvrir de nouvelles saveurs, de sortir de vos habitudes alimentaires (vous empêchant de tourner autour de 4/5 recettes maitrisées) et de rendre exotique vos repas.

L’alimentation ayurvédique n’est pas un régime restrictif mais un art de vivre, elle ne vous enfermera donc pas dans une diète qui fait la chasse aux kilos ! Ouf !

Il s’agit bien d’une cuisine saine, équilibrée et basée sur l’écoute des sensations alimentaires : prendre le temps de manger, mastiquer, dans le calme, en savourant les saveurs du plat. Elle incite à ne pas manger en fonction de vos émotions (stress, ennuie, colère…) mais bien grâce à vos sensation de faim ou de satiété.

Conseil de la Diététicienne : pour maintenir un poids stable, variez vos menus, essayez de vous lancer des défis culinaires, découvertes de saveurs jamais testés, promenez vous dans des épiceries exotiques, vous ne serez pas déçu !

Cuisine ayurvédique – idées de recettes

Boisson « coup de boost » pour 1 personne :

  • 1/2 banane
  • 1 orange
  • 1 kiwi
  • 1 cuillère à soupe de levure de bière en paillette
  • 1 cuillère à café de germe de blé en paillettes

Mixez tous les ingrédients ensemble.

Boisson riche en vitamine C et B ainsi qu’en potassium.

Soupe bonne pour votre foie, pour 6 personnes :

  • 4 brocolis
  • 2 courgettes
  • 1 oignon
  • 2 gousses d’ail hachées
  • 4 cuillères à soupe d’huile d’olive
  • 1 cuillère à café de graines de moutarde
  • 20 feuilles de menthe
  • 1 cuillère à café de sel
  • Poivre
  • 1 brique de crème de soja

Coupez les légumes en morceaux (dés). Les cuire dans une cocotte contenant un fond d’huile où vous aurez préalablement fait chauffer les graines de moutarde, la menthe, puis l’oignon et l’ail.

Versez de l’eau bouillante jusqu’à mi hauteur des légumes, couvrez, laissez cuire à feu doux pendant 25 minutes.

En fin de cuisson, ajoutez la crème de soja.

Soupe riche en fibres, vitamines C, K, B9 et provitamine A.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.