Grignotage et fractionnement alimentaire : quelle différence ?

Vous avez l’habitude de manger entre les repas, de prendre quelque chose au distributeur ou d’emmener des petits gâteaux au bureau pour pouvoir vous accorder un petite pause?

Mais est-ce un grignotage ou ce qu’on appelle « un fractionnement alimentaire » ?

​Qu’est-ce que GRIGNOTER?

En moyenne 1 français sur 2 grignote (Etude Nutrinet) et cela contribue au surpoids.

Il faut donc en effet savoir différencier un grignotage « pur et dur », d’un fractionnement alimentaire.

Car sinon, vous culpabilisez de manger entre les repas, peut-être pour rien.

Le grignotage c’est le fait de manger en dehors des repas principaux (petit-déjeuner, déjeuner, dîner) alors que l’organisme n’a pas de besoin d’énergie à ce moment là.

En d’autres termes, on mange sans avoir faim.

On apporte à l’organisme un surplus d’énergie qui ne lui est pas utile donc cela contribue à la prise de poids, entre autre.

Grignoter c’est toujours en lien avec un aspect émotionnel comme le stress, la fatigue, l’ennui, un sentiment négatif.

​Qu’est-ce que le fractionnement alimentaire?

Le fractionnement alimentaire, lui, est le fait de « diviser » les 3 repas principaux, en 4-5 voir 6 repas.

En fait, vous faites pleins de « petits » repas au cours de la journée, mais des petits repas équilibrés.

Et vous le faites parce que vous avez faim ! C’est un besoin physiologique.

Cela a même tendance à nous faire « brûler » plus d’énergie et donc cela contribue indirectement à la perte de poids.

noix à grignoter

​On mange ce qu’on veut, quand on veut?

La condition est d’être guidé par la faim et non pas par les émotions qui nous font manger et donc grignoter des aliments non intéressants nutritivement parlant, comme des barres chocolatées, des viennoiseries, etc.

J’ai une astuce pour savoir si vous avez réellement faim ou si c’est une envie de grignoter.

Au moment de passer à l’acte fatidique de manger entre les repas, posez-vous la question de savoir si vous mangeriez un bol de soupe.

Si la réponse est oui, vous avez faim et si vous hésitez beaucoup ou que c’est non, aïe, c’est certainement un grignotage qui allait arriver.

​Le maître mot: ORGANISATION !

Si on veut se faire du bien à la santé, il faut un minimum s’organiser, on n’a pas le choix mais ça vaut le coup d’être en bonne santé, non ?

Je vous propose d’avoir toujours avec vous une collation pratique à transporter comme des fruits, des amandes, des biscottes par exemple.

Cela se conserve très bien au bureau même sans réfrigérateur.

​Pour résumer

  • Grignoter n’est pas bon pour la santé.
  • Faire plusieurs petits repas équilibrés dans la journée n’est pas grignoter.
  • Soyez organisé : emportez une collation pratique.
  • Ne culpabilisez plus si vous avez réellement faim.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.