Yaourt : bon ou mauvais pour la santé ?

Chaque seconde, ce sont 30 kilos de yaourt qui sont consommés en France, soit pas loin de 1 million de tonnes par an.

Mais est-ce que votre yaourt est un atout santé ou, au contraire, faut-il s’en méfier?

Un yaourt c’est quoi exactement ?

Au sens de la règlementation française, un yaourt est le produit d’un lait fermenté par deux types de bactéries spécifiques.

Une seule bactérie en plus et le dessert n’a plus le droit à l’appellation, dans l’Hexagone tout du moins!

Et il existe différentes sortes de yaourts: Le yaourt ferme, brassé, entier, maigre, nature, aux fruits, sucré, grec, à boire, au lait de vache, de brebis, de chèvre, etc…

Yaourts aux fruits, sucrés ou parfumés, ils suivent la réglementation?

Il existe en fait un décret qui autorise les producteurs à ajouter du sucre, des céréales ou des fruits. 

Et si 70% du dessert proposé est du yaourt, l’appellation est encore acceptée. 

Au-delà, en revanche, le yaourt devient un « dessert lacté » ou une « spécialité laitière ».

C’est bon pour la santé ou pas les yaourts?

Incontestablement, le yaourt possède plusieurs qualités:

  1. La plus évidente est l’apport en calcium, indispensable notamment pour la croissance des enfants et pour la solidité des os. 
  2. L’apport en protéines est également notable, d’autant que, prédigérées par les ferments lactiques, elles sont mieux assimilées par le corps. 
  3. Le yaourt est aussi excellent pour la flore intestinale. 
  4. Il est aussi l’allié indispensable des régimes, grâce à ses protéines, qui aident à se sentir calé.
yaourt

Donc, le yaourt à volonté ?

Malgré tous ses bienfaits, le yaourt est à consommer avec modération…

En 2013, le Programme national nutrition santé (PNNS) avait lancé la recommandation de manger trois produits laitiers par jour. 

Mais en mars 2017, des experts du Haut Conseil de la santé publique ont recommandé de baisser la consommation de produits laitiers à deux par jour pour les adultes notamment parce que des études ont mis en évidence un lien entre surconsommation des produits laitiers et cancer de la prostate. 

Par ailleurs, il y a des substances cachées dans les yaourts:

Pour ce qui concerne les yaourts natures, pas de problème. La seule différence de qualité entre les différentes marques tient à la provenance du lait. 

Les soucis concernent en fait les 30% d’éléments ajoutés dans les yaourts, les « autres denrées alimentaires conférant une saveur spécifique ». 

En fait il y a une faille juridique dans laquelle les industriels se sont engouffrés car si tout additif est interdit dans le yaourt en lui-même, le flou demeure pour les préparations ajoutées.

D’ailleurs, 60 millions de consommateurs (https://www.60millions-mag.com/2018/04/12/ces-aliments-qui-nous-empoisonnent-11717) affirme avoir trouvé des additifs dans beaucoup de yaourts aux fruits, parmi lesquels:

  • des colorants
  • des épaississants
  • des correcteurs d’acidité 
  • et des conservateurs. 

Quand on trouve jusqu’à 12 additifs dans un yaourt (vous les reconnaissez car ils commencent par la lettre « E » suivie d’un chiffre), ça surexcite les papilles, ça crée des phénomènes d’addiction et par ailleurs, un lien a été fait entre la consommation d’une alimentation riche en additifs et le risque de cancer.

Mon conseil

Contentez-vous de yaourt nature ou vérifiez qu’il n’y ait pas d’ingrédients artificiels ajoutés dans vos yaourts, et pour cela, lisez les étiquettes!

Soyez un consommateur non passif!

Pour résumer :

  • Un yaourt c’est à base de lait et de ferments lactiques spécifiques
  • Un yaourt apporte du calcium, des protéines et est idéal pour votre transit intestinal
  • Un « dessert lacté » ou une « spécialité laitière » n’est pas un yaourt
  • Attention aux additifs en tout genre: lisez les étiquettes!
  • Recommandation de consommation chez l’adulte: 2 produits laitiers par jour.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.