Faire un régime en supprimant les féculents

Beaucoup bannissent les féculents de leur alimentation, car ils ont la réputation de faire grossir. Ces personnes évitent alors le pain, les pâtes ou encore le riz au petit-déjeuner jusqu’au dîner, par peur de prendre du poids. Ils ignorent cependant que ces aliments contiennent des nutriments nécessaires pour être en forme. Régime sans féculent : est-ce alors une bonne ou une mauvaise idée ? Je vous explique le principe de fonctionnement de ce programme d’alimentation.

Faire un régime en supprimant les féculents

Le rôle des féculents

Les féculents sont des aliments composés de fibres alimentaires, d’amidons, de vitamines et de minéraux. Ils appartiennent à la famille des glucides complexes et lents. Ils sont nécessaires au bon fonctionnement du corps humain. Ils fournissent près de la moitié de l’énergie que l’organisme a besoin pour bien fonctionner. Ils sont accessibles auprès de nombreux aliments que je vais vous citer plus tard. Les féculents ne sont pas irremplaçables. Il est possible de l’exclure pour adopter un régime minceur.

Le régime sans féculent : comment ça marche ?
Le régime sans féculent a été adopté la première fois au XIXe siècle.

Le principe d’un régime sans féculent

Les premiers consommateurs ayant adopté régime sans féculent vivaient au XIXe siècle. A cette époque, un scientifique nommé Jean-Anthelme Brillat-Savarin avait fait un rapprochement entre l’obésité et les féculents. Il est parvenu à démontrer que la consommation de farine et d’amidon était l’un des facteurs responsables de l’obésité.

En 1972, le Dr Robert Atkins propose de véritables programmes alimentaires sans féculent. Un régime sans féculent est un programme alimentaire qui exclut les aliments sources d’amidon. Ce dernier est réduit autant que possible pour limiter le nombre de calories. Résultats, il y a une perte de poids et une réduction de la masse graisseuse. Cette méthode minceur partage des traits de ressemblance avec le régime cétogène, un programme sans glucide.

Le déroulement d’un régime sans féculent

Suivre un régime sans féculent consiste à éviter les aliments sources de glucides complexes, lents et rapides, à savoir :

  • Les produits de panification : le pain, les différentes sortes de viennoiseries, les pâtisseries, les biscottes, et les produits contenant de la farine ;
  • Les légumineuses et les légumes secs : les lentilles, les fèves, les haricots blancs/rouges, les pois cassés/chiches, le soja, ou encore les flageolets ;
  • Les céréales et leurs produits dérivés : le blé, le riz, le maïs, l’orge, l’avoine, le sorgho, les pâtes, les céréales au petit-déjeuner, ou encore la semoule ;
  • Les produits sucrés : les bonbons, le chocolat, les boissons sucrées, la confiture ou encore le miel.
  • Les pommes de terre.

Les aliments à privilégier

Dans un régime sans féculent, il est important de remplacer les aliments sources de glucides complexes par d’autres qui en contiennent moins :

  • Les légumes verts : les épinards, le chou de Bruxelles, le brocoli, la laitue, le céleri, l’asperge, le concombre ;
  • Les légumes à profusion : la carotte, la betterave, la courgette, le panais, le poivron ;
  • Les protéines maigres : la volaille, le poisson, le tofu, l’œuf, les produits laitiers maigres ;
  • Les graines oléagineuses : l’arachide, le soja, le sésame, la noisette, les amandes, le cajou, le lin.

Quelle est l’efficacité d’un régime sans féculent ?

Un régime sans féculent efficace vous aide à maigrir, à condition qu’il vous convienne. La méthode consiste à réduire consommation de sources primaires d’énergie, notamment les amidons. Dans cette condition, l’organisme ne dispose plus d’apport énergétique provenant de l’extérieur. Il va alors puiser dans les réserves énergétiques, en l’occurrence dans les tissus adipeux. Ces derniers stockent des ressources permettant au corps de trouver l’énergie.

Ce phénomène occasionne une perte de poids puisque les lipides des tissus adipeux sont utilisés. La masse graisseuse est réduite, autant que les bourrelets disgracieux qui vous ont gênés. Des résultats sont notables, en l’espace de deux semaines.

Le régime sans féculent : comment ça marche ?
Un régime sans féculent efficace vous aide à maigrir.

Il faut comprendre que les féculents occupent une place prépondérante dans l’alimentation. Par exemple, vous mangez du pain le matin et des pâtes au déjeuner. Vous consommez des viennoiseries entre deux repas. La perte de poids est incontestable, lorsque vous remplacez ces sources de glucides par des aliments moins caloriques.

Dans une journée, vous ingurgitez moins de calories. La glycémie diminue en même temps que la production d’insuline lorsque vous consommez moins de plats/boissons sucrés. Il faut savoir que l’insuline prend en charge les glucides pour les transformer en acides gras.  Cliquez sur ce lien si vous cherchez les meilleurs brûleurs de graisse pour compléter votre régime.

Comment débuter un régime sans féculent ?

Quiconque souhaite commencer une diète sans féculent est tenu d’analyser son apport en glucide complexe. Je conseille ceux qui présentent un faible taux de glucides de s’orienter vers d’autres produits pour maigrir. Ils risquent une carence en glucide, qui entraine des problèmes comme la fatigue. Je vous encourage à consulter un médecin concernant votre compatibilité à commencer la diète, si vous avez un doute.

Pour faire un régime sans féculent, il faut supprimer les aliments contenant des glucides avec un index glycémique élevé. Voici une astuce que je vous propose : remplacez le pain que vous mangez les matins par une nourriture moins riche en amidon. Les aliments riches en fibres alimentaires sont d’intéressantes alternatives. Ils apportent les nutriments nécessaires au quotidien. Aussi, ce sont de coupes-faims puissants. Ils vous protègent des envies de grignotages, contradictoires à l’objectif de perdre du poids. Il est recommandé de baisser progressivement la consommation de féculents pour habituer le corps au nouveau régime alimentaire.

Cela permet d’éviter les diminutions drastiques de calories. Dans cette situation, il va être plus facile de maintenir le poids même à l’arrêt de la diète. Buvez suffisamment d’eau lorsque vous réduisez les sources de glucides complexes pour conserver de la masse musculaire. Veillez à manger équilibré, malgré la réduction des sources d’amidon pour éviter des problèmes de conduites alimentaires.  Dernier conseil, soyez patient pour maigrir vite.

Les avantages et les inconvénients du régime sans féculent

Les avantages

Une diète sans féculent réduit quasiment de moitié l’apport calorique en une journée. Cette méthode permet donc de trouver rapidement des résultats, comme :

  • Une perte de poids : la méthode est un moyen de sculpter sa silhouette.
  • Une réduction de la consommation de gluten : ce dernier compose de nombreux féculents comme le blé, la farine, ou encore l’avoine. Il est dangereux pour les personnes victimes de la maladie cœliaque.
  • Une baisse du taux de glycémie : cela rend la méthode adaptée pour les personnes diabétiques.

Les inconvénients

Le régime féculent peut exposer à des problèmes tels que :

  • La perte d’énergie : c’est l’une des conséquences les plus courantes observées chez les personnes ayant un faible apport en sucre. La victime se sent fatiguée et son système immunitaire s’affaiblit, sauf s’il comble les carences nutritionnelles.
  • La déprime : se priver de sucres et de féculents expose à de la frustration. Cela a un impact direct sur la vie sociale de la victime, notamment sur ses relations avec ses proches.
  • L’effet yo-yo : ce type de diète donne envie de fringales et de grignotages, à cause du manque de gras. Conséquence, cela expose à une prise de poids.
  • L’hypo glycémie : la carence en sucre provoque une hypo glycémie.
  • La difficulté à se concentrer : les sucres lents sont nécessaires au développement intellectuel. Une réduction à ce niveau engendre des problèmes de concentration.

Comment maigrir grâce au régime sans féculent : idées de menus

 Petit-déjeunerDéjeunerDîner
Jour 1Des œufs brouillés mélangés à des herbes provençales, du sel et du poivre + jus de fruit + yaourt allégéSaumon + salade d’épinardSoupe de carotte au curcuma
Jour 2Fromage blanc sans matière grasse + thé rouge + fruit de saison (sauf banane)Quiche sans pâte au poisson + jus de fruit légèrement sucréSalade verte + blanc de poulet + tomate mélangée avec du vinaigre balsamique et de l’huile d’olive
Jour 3Thé vert + fruit de saison + œufs sur le platPavé de saumon aux légumesŒufs cocottes aux champignons de Paris + crudité
Jour 4Omelette aux légumes + thé rouge + laitBrochette de poulet + salade haricot vert aux œufsGratin d’aubergine + thé vert
Jour 5Salade de fruit + café + fromage blanc 0 %Poivron farci à la viandeVelouté de chou-fleur

L’avis des spécialistes de la santé sur le régime sans féculent

Les spécialistes de la santé recommandent la diète sans féculent à ceux qui veulent rapidement perdre du poids. Les résultats sont visibles au bout de quelques semaines. La méthode vous épargne de la monotonie, puisqu’elle permet de réaliser plusieurs recettes. Les médecins conseillent d’adapter le régime selon votre activité physique.

Le régime sans féculent : comment ça marche ?
Les spécialistes de la santé recommandent la diète sans féculent à ceux qui veulent rapidement perdre du poids.

Ils déconseillent le régime à ceux dont les études ou le travail demandent beaucoup d’énergie. Dans cette situation, il est judicieux d’incorporer des féculents à faible index glycémique pour éviter une carence en glucides. Les spécialistes déconseillent ce régime sur le long terme. L’objectif minceur doit être effectué sur une courte période, c’est-à-dire de moins d’un an.

L’avis des consommateurs sur le régime sans féculent

Beaucoup de personnes semblent intéressées par le régime sans féculent, d’après mes recherches sur le web. Certaines d’entre elles se font suivre par un médecin pour trouver la motivation à poursuivre la diète. Elles ont décidé d’éliminer complètement les féculents de leur régime alimentaire.

Elles les remplacent par de la nourriture permettant de trouver une alimentation équilibrée. Des consommateurs sont parvenus à perdre entre 5 à 6 Kg en l’espace d’un mois. Selon les témoignages, la diète sans féculent est adaptée pour trouver des résultats dans de brefs délais. L’inconvénient, le régime donne envie de fringales durant la journée, et même la nuit. Le self-control est donc à privilégier.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.