Les grands principes pour manger maigrir selon la diététique chinoise

La diététique chinoise s’attache à l’énergie : celle que nous apportent les aliments et celle qui circule dans notre corps. Son but est d’empêcher la baisse de vitalité et les blocages, à l’origine de la prise de poids. Voici les grands principes qui vous permettront de mincir en étant en adéquation avec la nature et selon vos besoins.

Le but de la diététique chinoise est avant tout préventif : vivre le plus longtemps possible en bonne santé. Il a aussi un but curatif qui nécessite de connaître les vertus thérapeutiques des aliments. Quand ils ont un souci de santé, les Chinois ont l ‘habitude d ‘ajouter des aliments et des plantes dans leur assiette.

Basée sur le concept fondamental de la pensée chinoise, le yin et le yang sont deux principes opposés et complémentaires (comme l’ombre et la lumière), toujours en mouvement. En diététique chinoise nous retrouvons ce principe : le yin, c’est le frais, le froid, l’amer, l’acide, le salé, le mou et l’humidifiant ; le yang, c’est le tiède, le chaud, le doux, le piquant, le dur, l’asséchant. 

Les personnes ayant une constitution plutôt yin (frileux, pâle, calme, selles molles, tendance à l’embonpoint) auront intérêt à manger des aliments de nature yang et celles plutôt yang (sensation de chaleur, agitation, tendance à l’extraversion, bouche sèche, constipation) à mettre des aliments de nature yin. 

Le repas doit apporter 1/4 d’aliments liquides, 1/2 d’aliments solides et 1/4 de vide. Cela permet de ne pas être ballonné et faciliter la digestion.

Le repas peut être suivi d’une marche de 100 pas, d’un massage au niveau de l’estomac de 100 ronds, puis d’ une sieste de vingt minutes !

1- Avoir un « feu digestif » de bonne qualité 

« Le couple rate/estomac est central dans l’approche de la diététique chinoise. L’estomac est comme un  chaudron  qui reçoit les aliments qui vont être réduits en bouillie grâce au yang de la rate (c’est le feu qui le réchauffe). La rate fait monter les nutriments dans l’organisme, l’estomac fait descendre les déchets dans l’intestin.

Les deux mouvements sont liés et s’équilibrent. Si l’un est perturbé, l’autre le sera également. « La rate préfère la sécheresse et l’estomac l’humidité, ce qui signifie que nous devons toujours garder une juste mesure dans notre alimentation et ne manger ni trop sec, ni trop chaud, ni trop humide, ni trop froid ».

Il est important également de veiller à la qualité et la fraîcheur des aliments car plus ils seront frais , les plus locaux, de saison et les moins transformés possible. 

nutrition

2- Prendre un petit déjeuner « bon et de qualité » 

Les bons aliments : une boisson chaude (café, thé, infusion) sans sucre qui favorise la digestion, des céréales à index glycémiques bas (pain au levain grillé, flocons de céréales) qui fournissent de l’énergie toute la matinée, une note de salé (œuf, jambon) pour réveiller les reins, organes de l’énergie innée, qui fournissent en yang la rate et l’estomac. 

Les fruits crus, qui ont tendance à fermenter avec les autres aliments, doivent être pris de préférence à distance des repas, en fin de matinée par exemple pour éviter le coup de pompe et d’arriver en ayant trop faim au déjeuner et éviter de manger trop vite et/ou trop copieux.

Attention au pain blanc, confiture, jus d’orange qui apporte trop de sucre rapide, n’apportent pas de nutriments de qualité et entraînent des fringales de sucré dans la matinée. 

Les produits sucrés et les produits laitiers provoquent une production d’humidité pathogène et une baisse d’énergie. 

3- Prendre un déjeuner rassasiant

Adopter l’assiette unique !

Les entrées sont à éviter, car elles se composent souvent soit de charcuteries (trop grasses), soit de crudités, qui affaiblissent l’énergie de la rate dès le début du repas en raison de leur nature froide et sont moins digestes que les aliments cuits.

 Pour être bien équilibrée, l’assiette unique doit comporter 1/2 assiette de légumes cuits, 1/3 de céréales et/ou légumineuses et de 1/3 de protéines (viande, poisson, œuf)

Il est important de prendre au moins vingt minutes pour le déjeuner, en position assise, dans le calme. Cela évite la fatigue et le grignotage dans l’après-midi, ainsi qu’une mauvaise digestion, voire des reflux et ballonnements. Attention également au repas froid (sandwich, salade, laitage… ) . Si vous êtes fatigué, cela va demander beaucoup d’effort au feu digestif et risque à la longue d’entraîner fatigue et problème de poids.

4- Un dîner léger

Le soir, privilégiez les légumes cuits : en soupes, tartes, légumes sautés, accompagnés d’un 1/3 de céréales et/ou légumineuses.

Les aliments de nature chaude comme la viande sont à éviter le soir.

Erreurs fréquentes : bâcler le petit déjeuner, prendre un déjeuner sur le pouce et arriver affamées au dîner. C’est une grosse erreur, car le soir, le feu digestif est faible et nos besoins limités, puisque nous allons nous coucher. Par ailleurs, un dîner trop copieux risque de couper l’appétit au petit déjeuner et donc déséquilibrer toute la journée du lendemain.

5- hydratez vous mais pas trop !

Inutile de vous forcer à boire 1,5 litre par jour. Buvez à votre soif et prenez comme repère la couleur  de vos urines qui doivent être claires dans la journée.

Si c’est le cas, ne vous forcez pas davantage vous allez fatiguer vos reins inutilement !

6- Un sommeil de qualité et régulier

Un adulte a besoin de dormir entre 7h et 9h par nuit.

 Essayez de vous coucher dès que vous ressentez les premiers signes de fatigue pour ne pas rater votre train de sommeil (qui ne survient que toutes les 90 minutes !). 

Une sieste de 15 minutes est également conseillée.

Le corps a besoin de repères : essayez de garder une heure de coucher et levé fixe. 

7- Un peu d’activité physique chaque jour

Pratiquer 30 minutes d’activité physique par jour permet d’entretenir son cœur et ses autres muscles. Marchez, préférez les escaliers aux ascenseurs, le vélo à la voiture pour aller chercher le pain… Et si vous voulez vous lancer dans une activité sportive, choisissez une discipline qui vous plaît. C’est l’occasion de vous oxygéner et surtout faites-le en vous faisant plaisir !

A vous de jouer, vous avez les cartes en mains pour atteindre votre poids de forme naturellement !