Peut-on perdre du poids avec la phytothérapie ?

,Vous souhaitez perdre du poids ? Sachez qu’il n’y a pas que les régimes. Je vais vous présenter un traitement nommé phytothérapie. Découvrez tout ce qu’il y a à savoir sur la phytothérapie pour maigrir.

La phytothérapie est le traitement thérapeutique se basant sur des extraits de plantes et des éléments actifs naturels. Sa finalité est de soigner ou d’atténuer la maladie. La phytothérapie peut aussi être utilisée à but préventif.

Quelles plantes pour perdre du poids ?

Les multiples et variées plantes permettant de mincir peuvent intégrer les groupes suivants :

  • Permettent de diminuer l’appétit : plantes « coupe-faim » ;
  • Engendrent une sensation de ventre plein (satiété si vous préférez), ou substances de lest ;
  • Optimisent l’élimination urinaire : plantes « diurétiques » ;
  • Et, freinent l’absorption intestinale des graisses ingérées.

Les plantes « coupe-faim »

À part ses spécificités stimulantes, la caféine engendre un effet coupe-faim. Les plantes abondantes en caféine, comme par exemple le guarana, le maté, le caféier et le théier, permettent d’optimiser la perte de poids. Toutefois, les effets coupe-faim de la caféine sont restreints et sont limités si vous en buvez beaucoup.

En 2012, à cause de l’absence de preuves d’efficacité certaine, les autorités sanitaires en Europe ont enlevé du marché les compléments alimentaires intégrant de la caféine et affirmant permettre de mincir ou de conserver un poids optimal, en haussant le métabolisme basique (afin de consommer des calories) ou en optimisant l’usage de la graisse par l’organisme.

Les substances de lest

J’utilise également des algues afin d’optimiser ma perte de poids. Ces dernières se basent sur leur apport en fibres et leur compétence à attirer l’eau des aliments. Ces spécificités offriraient la possibilité d’être rassasié plus vite et sur une plus longue durée. Toutefois, il n’y a pas d’étude clinique justifiant son usage, surtout sur le long terme.

De la même façon, les pectines provenant des citrons et des pommes sont souvent proposées afin de hausser la sensation de satiété. Or, il n’y a aujourd’hui aucune preuve formelle sur cela. En 2012, en l’absence de preuve d’efficacité certaine, les autorités sanitaires en Europe ont enlevé du marché les compléments alimentaires intégrant des pectines et affirmant optimiser l’impression de satiété dans le but de diminuer la prise de calories.

Les plantes diurétiques

Depuis plus de 70 ans, de multiples et variées plantes diurétiques sont offertes dans les produits dont l’objectif est la prise de poids : théier, caféier, orthosiphon, piloselle, bouleau, pissenlit, prêle des champs, cassis ou encore cerise. Ces dernières ont la spécificité d’optimiser la suppression de l’eau présente dans l’organisme de faire par conséquent diminuer assez vite le poids, sans que la masse de grasse ne soit impactée pour autant. L’utilisation de ces plantes dans des produits dont le but est de permettre de mincir n’est pas justifiée, voire même nocif. Je vous recommande de les éviter !

Et enfin, les substances qui stopperait l’absorption des graisses

Qu’elles proviennent de graines de psyllium, de graines de fenugrec ou d’algues, il existe des fibres ayant la spécificité de maintenir des graisses présentes dans les aliments ingérés, stoppant par conséquent leur absorption via l’intestin. Toutefois, il n’y a pas d’étude ayant validé de manière sûre cette éventualité.

Y a t-il des risques à perdre du poids avec la phytothérapie ?

Le surplus de caféine engendre de multiples effets indésirables. Voici une liste de ces derniers : nervosité, agitation, anxiété, insomnie ou encore irritation de l’estomac. Je vous informe également que la caféine n’est pas recommandée pour les individus touchés par des soucis cardiaques, de l’anxiété, des ulcères gastriques ou d’hypertension artérielle.

Évitez aussi les produits avec du éphédra (plante médecine controversée) et non-autorisés dans de multiples pays, mais encore proposé sur le web. Différents cas d’intoxications ont aussi été dénichés à la suite d’un usage de produits intégrant des extraits d’orange amère (bigaradier), essentiellement quand ces derniers étaient mêlés à de la caféine. Je vous recommande de les éviter, surtout si vous êtes diabétique, avez un glaucome, des problèmes cardiaques, de l’hypertension, des soucis de thyroïde ou encore une dépression.

Un usage conséquent d’algues peut engendrer une présence excessive d’iode. Ce surplus peut entraîner des soucis de thyroïde. Les pectines stoppent l’absorption de multiples nutriments. Ainsi, je vous conseille de les utiliser dans un bref laps de temps et surtout pas sur plusieurs jours à la suite. Enfin, les individus diabétiques se servant de graines de fenugrec doivent faire très attention à leur glycémie.

Peut-on maigrir avec du thé ?

J’ai maigri avec du thé donc la réponse est oui ! Cela est encore plus vrai pour le thé vert. Ce dernier est une excellente boisson permettant de mincir. Les nombreux antioxydants présents, et surtout l’EGCG, optimisent l’oxydation des cellules graisseuses.

En outre, le thé vert possède une action drainante et optimise la suppression des déchets, encore plus lorsque du citron est utilisé. En plus, le thé a également la vertu de permettre un fonctionnement optimal des cellules.

Vous l’aurez compris, la phytothérapie pour maigrir est une excellente solution. N’hésitez pas à la tester !