Régime Paléo : Fonctionnement, Menus & Avis

L’un des régimes les plus connus et les plus suivis qui existent aujourd’hui est le régime paléo. C’est une méthode révolutionnaire qui repose sur ce que nos ancêtres mangeaient au paléolithique, d’où le nom de ce régime. Par conséquent, nous sommes confrontés à un régime alimentaire basé principalement sur la consommation de viande, de poisson, de fruits et de légumes, c’est-à-dire tout ce qui peut être obtenu à partir de la chasse et de l’agriculture. Dans cet article, je vous emmène à la découverte de ce qu’est le régime paléo, ainsi que de ses avantages et de ses inconvénients.

Qu’est-ce que le régime paléo ?

Le régime paléo ou régime de l’âge de pierre repose sur le postulat suivant. La nature génétique des êtres humains les amène à manger viandes, poissons, fruits de mer, légumes et fruits entre autres. Le régime paléo considère que les aliments les plus adaptés à l’homme sont ceux qui étaient disponibles au Paléolithique.

régime paléo
Les aliments paléo fournissent au corps les quantités nécessaires de protéines, de vitamines, de minéraux et d’antioxydants.

Ce régime n’admet pas des aliments tels que les céréales, les produits laitiers et les légumineuses. Ce régime propose d’éviter les sucres et les aliments transformés en général. Il n »autorise pas des aliments considérés comme sains tels que les légumineuses, les céréales et les produits laitiers.

Comment est née la diète paléo ou régime de l’homme des cavernes ?

Selon les concepteurs du régime paléo, il y a environ 50000 ans, les ancêtres avaient déjà un régime omnivore et vivaient de chasse et de cueillette. Il y a environ 10000 ans, la majeure partie du monde a découvert l’agriculture. Le monde est alors passé du paléolithique au néolithique.

L’élevage et l’agriculture ont fourni aux humains un approvisionnement alimentaire constant et relativement fiable, sans lequel la civilisation n’aurait jamais pu se développer. Beaucoup pensent que le passage d’un régime basé sur la chasse et la cueillette (riche en fruits et légumes sauvages) à un régime agricole (riche en céréales) a conduit à l’apparition de nouvelles maladies chroniques modernes telles que l’obésité, le diabète et les maladies cardiovasculaires.

C’est l’une des principales raisons pour lesquelles les partisans du régime paléo disent qu’il faut revenir à un régime à base de viande et de produits agricoles comme celui des ancêtres.

Paléo : le régime le plus naturel

Les adeptes du régime paléo défendent l’idée que l’alimentation humaine du paléolithique ne contenait pas de farines, de sucres ou de produits laitiers. Ces aliments auraient été incorporés dans l’alimentation humaine bien plus tard. Ils seraient donc très récent dans l’histoire évolutive humaine.

Ce type de régime comprend de grandes quantités de protéines animales. Cela comprend les parties grasses et les légumes, qu’ils soient frais ou surgelés. Cette diète élimine les produits emballés de la liste de courses, en choisissant uniquement des aliments frais. Il recommande également que la viande provienne uniquement d’animaux nourris à l’herbe. Le régime paléo veut aussi que les fruits et légumes soient de saison et mieux, issus de la production biologique. Toute l’alimentation des hommes devrait donc être aussi naturelle et moins transformée que possible.

Les graisses saturées sont autorisées. En fait, la graisse animale est bonne tant qu’elle provient d’animaux sains. Les fruits à faible teneur en fructose et riches en antioxydants sont préférables. C’est aussi le cas des graines riches en acides gras oméga 3, comme les noix et les amandes. L’huile d’olive extra vierge est très indiquée pour assaisonner les légumes et les salades.

Comment ça fonctionne ?

Dans le régime paléolithique, la consommation d’aliments uniquement naturels et d’origine animale et végétale est recommandée, car ils fournissent les nutriments nécessaires au bon fonctionnement de l’organisme.

Il n’y a pas de période préétablie pour que le régime soit suivi, car il s’agit d’un régime naturel et sain. Cependant, avant de commencer le régime paléolithique, il est important de consulter un nutritionniste afin qu’un bilan de l’état de santé général soit effectué. Comme il s’agit d’un régime riche en protéines, il peut ne pas convenir aux personnes souffrant de problèmes rénaux ou d’ostéoporose.

Les aliments inclus dans ce régime sont riches en fibres, protéines, vitamines et minéraux. Il est possible de réduire le risque de maladies chroniques car il empêche le dépôt de graisse dans les vaisseaux et favorise la régulation de la glycémie. Il est en effet riche en fibres. De plus, ce régime peut également aider au processus de développement musculaire et de perte de poids, car les protéines et les fibres accroissent l’activité métabolique et favorisent une plus grande sensation de satiété. Ils agissent comme les meilleurs coupe-faim pour vous éviter de grignoter entre les repas.

Régime paléo : les contre-indications

Les contre-indications du régime paléo sont sensiblement les mêmes que celles des autres régimes hyperprotéinés qui éliminent presque totalement les nutriments importants tels que les glucides. Ils ne sont donc pas équilibrés et n’inculquent pas une éducation diététique correcte. A long terme, des effets néfastes sont constatés sur les reins et le foie qui sont contraints d’éliminer trop de substances dérivant du métabolisme des protéines animales, en particulier l’acide urique.

A éviter absolument si vous souffrez déjà de problèmes rénaux et/ou hépatiques. Des maux de tête, des troubles de l’humeur ainsi qu’une augmentation du cholestérol et des triglycérides peuvent également apparaître.

céréale
Les céréales ne sont pas autorisées dans le régime paléo.

Différence entre le régime paléolithique et le régime hypocalorique

La principale différence est que dans le régime paléo, vous devez éviter toutes sortes de céréales riches en glucides. Vous devez par exemple éviter le riz, le blé, le maïs et l’avoine. Or dans un régime hypocalorique, ces céréales peuvent toujours être consommées en petites quantités quelques fois par semaine. .

De plus, le régime hypocalorique permet la consommation d’aliments transformés, tant qu’ils ne sont pas riches en sucre, farine et autres glucides. Mais dans le régime paléolithique, l’idéal est de réduire au maximum la consommation d’aliments transformés.

Aliments à éviter

Les aliments suivants ne sont pas présents dans le régime paléolithique. Si vous suivez ce régime, il vaut mieux éviter ces aliments :

  • Céréales et aliments en contenant : riz, blé, avoine, orge, quinoa et maïs ;
  • Légumineuses : haricots, arachides, soja et tous les produits tels que le tofu, les pois et les lentilles ;
  • Sucres et tout aliment ou préparation contenant du sucre, tels que les biscuits, les gâteaux, les jus pasteurisés et les boissons gazeuses ;
  • Lait et produits laitiers, tels que fromages, yaourts, crème épaisse, lait concentré, beurre et crème glacée ;
  • Aliments transformés et emballés ;
  • Viandes grasses telles que le bacon, la bologne, les saucisses, la peau de dinde et de poulet, le jambon, le pepperoni, le salami et la viande en conserve ;
  • Sel et aliments en contenant.

Les plus du régime paléo

Les adeptes du régime paléo affirment que ce type de diète présente les bienfaits suivants pour la santé.

  • Le régime paléo maintient l’équilibre énergétique tout au long de la journée;
  • Vous obtenez des niveaux sanguins de sucre stables et adéquats;
  • Il améliore la peau et les dents;
  • Dans le cas des personnes qui font du sport, l’entraînement est plus efficace et plus facile à réaliser;
  • Il réduit les allergies;
  • Le régime paléo agit comme un puissant brûleur de graisse. Vous brûlez les graisses accumulées et donc vous perdez du poids et prévenez l’obésité à long terme;
  • La combinaison de viande et de poisson avec des légumes et des fruits est assez satisfaisante pour que les personnes qui ont besoin de contrôler leur poids n’aient pas faim;
  • Le régime paléo favorise le repos et un sommeil de qualité.

Les moins du régime paléo

Malgré les nombreux avantages de ce régime, il présente également certains inconvénients pour la santé. Parmi les moins du régime paléo figurent les points suivants :

Problèmes cardiaques

Ce régime alimentaire est basé sur des aliments à haute teneur en protéines animales comme les fruits de mer, la viande maigre, les œufs ou le poisson. Il peut provoquer une augmentation du mauvais cholestérol LDL, faire baisser le bon cholestérol HDL et augmenter les risques de souffrir de maladies cardiaques.

Problèmes rénaux

Avec autant de protéines, les reins doivent travailler plus fort et éliminer plus d’urée grâce à la circulation sanguine.

Fatigue

Lorsque les céréales, les féculents et les légumineuses sont éliminés, certaines personnes peuvent ressentir de la fatigue, de l’irritabilité ou des tremblements. Ces symptômes peuvent durer de trois à quatre semaines.

Carence en vitamine D

Ce manque de vitamine D survient à court terme mais il peut être compensé par des suppléments ou par une exposition solaire.

Hypothyroïdie

Certaines personnes qui passent à un régime pauvre en glucides peuvent présenter des symptômes d’hypothyroïdie à long terme, car en perdant beaucoup de poids, le corps réduit la fonction thyroïdienne afin d’économiser de l’énergie.

Fringales

L’une des caractéristiques de ce régime est que vous avez tendance à avoir de nombreuses fringales, en particulier pour les sucreries, car tout type de sucre est complètement supprimé.

Cétose

C’est un processus qui se produit lorsque ce régime est mis en place chez des personnes peu grasses. Il peut provoquer une mauvaise haleine, des vertiges voire des insomnies.

Effet yoyo

Comme bien d’autres, le régime paléo ne vous met pas à l’abri de l’effet yoyo. Dès que vous revenez à vos habitudes alimentaires antérieures au régime paléo, vous avez tendance à reprendre rapidement les kilogrammes perdus.

efficacité du r&gime paléo
Comme bien d’autres, le régime paléo ne vous met pas à l’abri de l’effet yoyo. Dès que vous revenez à vos habitudes alimentaires antérieures au régime paléo, vous avez tendance à reprendre rapidement les kilogrammes perdus.

Le régime paléo est-il efficace ?

L’efficacité du régime paléo n’est plus à prouver. Ce régime qui vous réapprend à bien manger vous fait effectivement perdre du poids. Et si vous le suivez bien, vous ne reprenez pas les kilogrammes superflus perdus.

Durée du régime paléo

Le régime paléo a certes des principes mais il n’est pas contraignant ni frustrant. Il n’est pas compliqué à suivre et vous pouvez manger paléo assez longtemps ! Toutefois, chacun a ses objectifs de perte de poids.. Si les vôtres sont atteints, vous pouvez choisir de mettre un terme au régime si cela vous chante. A noter, les spécialistes déconseillent de suivre le régime paléo plus de 31 jours d’affilé.

Menus et recettes spéciaux pour le régime paléolithique

Le tableau suivant donne un exemple de menu du régime paléo sur 3 jours :

 1er jour Jour 2Jour 3
Petit-déjeunerCafé sans sucre + 2 œufs brouillés avec dés de tomates et oignons + 1 pommeCafé non sucré au lait d’amande naturel + omelette aux épinards + 2 tranches d’avocat + 1 orangeCafé non sucré au lait de coco naturel + salade de fruits
Collation du matin1 poignée de fruits secs30 grammes de pulpe de noix de cocoSmoothie à l’avocat au lait d’amande naturel + 1 cuillère à soupe de graines de chia
Déjeuner150 g de viande + blettes + tomate + carottes et betteraves râpées + 1 filet d’huile + 1 mandarine150 grammes de saumon accompagné d’asperges sautées à l’huile d’olive + 1 poireNouilles de courgettes avec 150 grammes de bœuf haché avec sauce tomate naturelle + salade crue assaisonnée à l’huile d’olive + 1/2 tasse de fraises hachées
Goûter de l’après-midi1 banane rôtie avec 1 cuillère à café de graines de chiaBâtonnets de carottes et céleri avec guacamole maison1 œuf dur + 2 pêches moyennes
Dînerpoisson grillé avec légumes de saisonsoupe de légumes avec un choix de charcuterieescalopes aux légumes

Bon à savoir

Les quantités au menu varient selon l’âge, le sexe, l’activité physique et l’état de santé. Il est donc important de se rendre chez un nutritionniste ou un autre professionnel de santé. Ce dernier vous fera un bilan complet et vous établira le plan nutritionnel le plus adapté à vos besoins. Il est important de se rappeler qu’avant de commencer tout régime, il est nécessaire de parler avec le médecin et le nutritionniste pour évaluer la santé et recevoir des conseils spécifiques pour chaque cas. De plus, boire beaucoup d’eau et pratiquer une activité physique régulière sont des attitudes qui aident aussi à perdre du poids et à prévenir les maladies.

Avis des professionnels de la santé sur le régime paléo

Le régime paléolithique est très populaire et controversé. Peu ou pas équilibré, il offre peu de variétés. Pour cette raison, malgré la bonne perte de poids initiale due à l’extrême réduction des glucides et au pouvoir rassasiant de la viande, les patients ont tendance à reprendre le poids perdu. Ce régime est également coûteux et si vous voulez vraiment le commencer, vous avez besoin d’une excellente condition de santé. Le régime paléo ne doit pas être suivi plus d’un mois et le bricolage doit être évité.

Étant excessivement riche en protéines, le régime paléo peut avoir des effets secondaires typiques d’un régime riche en protéines. Le manque de lait et de produits laitiers pourrait conduire à une carence en calcium. Il vaut mieux opter pour d’autres alternatives. Par exemple le régime méditerranéen ou le régime dash sont plus sûrs et ont des bienfaits prouvés pour la santé.

Avis des utilisateurs sur le régime paléo

Jean, un adepte du régime paléo, assure que cette diète est hyper-nutritive et contribue à rétablir l’équilibre hormonal. Il ajoute que le régime paléo est aussi hypotoxique car il réduit la charge toxique de l’alimentation sur le corps. Pour lui manger paléo permet d’éviter de consommer des pesticides, des fongicides et autres obésogènes. Il poursuit en soutenant que cette diète réduit l’inflammation.

Un autre adepte nommé Eric dit : « Moi je vis paléo et mange paléo entre 80% et 90% depuis 4 ans. Je recommande ce mode de vie car en plus de guérir de plusieurs pathologies, dont une grave, j’ai retrouvé une meilleure santé à bientôt 50 ans. »

Mohamed affirme que le régime de l’homme des cavernes est le meilleur. Il avait des problèmes digestifs et des crises de colons depuis plus de 5 ans. Il dit avoir oublié le nom de certains calmants depuis qu’il suit le régime paléo à la faveur d’une formation de niveau 1 de crossfit.

Dany témoigne de l’efficacité du régime paléo sur la perte de poids. « il y a quelques mois je me fixais un objectif de perte de 10kg, et en changeant notre mode de nourriture mon mari, sans le rechercher, a aussi perdu 10Kg. »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.