L’homéopathie peut-elle avoir un effet coupe-faim ?

Méthode de traitement douce, l’homéopathie permet de soigner diverses pathologies chez les individus en y intégrant différents états du patient (état physique, mental, rythme de vie, personnalité, environnement). Cette thérapie à le mérite de personnaliser son traitement malgré une similitude de pathologies chez deux patients distincts. C’est dans ce cadre que plusieurs hommes et femmes sollicitent l’homéopathie dans leur quête de perdre du poids. 

Homéopathie : des effets coupe-faim encore méconnus

Nombreux êtes-vous désormais à avoir recours à l’homéopathie pour vous aider à perdre les kilos en trop et maîtriser votre poids. A la vérité, l’homéopathie est une alternative simple et efficace qui s’offre à vous pour réguler votre surpoids. Ses effets coupe-faim sont les suivants :

  • L’homéopathie coupe la faim et s’attaque à la racine du mal dont vous souffrez : le surpoids;
  • Elle contribue à réguler votre appétit;
  • et vous évite les fringales habituelles pour vous faire retrouver la ligne au plus vite.
Coupe faim homéopathique
Plusieurs préparations homéopathiques ont des effets coupe-faim.

Les bienfaits de l’homéopathie en matière de coupe-faim

Bonne nouvelle, le recours à un coupe-faim homéopathique ne présente pour vous, aucun danger ni contre-indication. Il ne provoque pas d’effet indésirable. Vous êtes à l’abri de toute dépendance ou interaction médicamenteuse. Il n’y a donc pas d’interférence avec un traitement allopathique.

Parfois présentée en globules ou sous forme de gouttes sucrées, votre allié minceur est aussi indiqué chez les enfants et très facile à ingurgiter.

Si je veux parler d’inconvénient dans votre traitement homéopathique, je dirais plutôt qu’il vous faut une dose de patience. Il faut de la patience afin de déterminer le dosage idéal à vous recommander, car le traitement est personnalisé. De plus, il pourrait arriver que votre traitement soit momentanément indisponible chez votre fournisseur agréé. Donc, pas de souci avec l’efficacité du produit. 

Quels remèdes homéopathiques pour perdre du poids 

Sachez le, votre premier obstacle à franchir pour perdre de la graisse et affiner votre silhouette, c’est le grignotage. Pour y parvenir, suivez les conseils suivants :

  • Antimonium crudum 9 CH et Ignatia amara 9 CH, d’excellents coupe-faim (2 granules 3 fois par jour) pour stopper ces folles envies et faire patienter votre estomac jusqu’au prochain repas ;
  • le Sulfur 9 CH fera votre affaire si vous avez un faible pour le sucre (gâteaux, bonbons et autres sucreries) ;
  • à contrario, si vous ne résistez pas aux gourmandises salées et êtes constipé, alors, votre allié sera le Natrum muriaticum ;
  • Calcarea carbonica 9 CH contre les grignotages rebelles qui vous assaillent toute la journée ;
  • Si plutôt, vous êtes tenaillé par la faim ou en subissez les soubresauts, des granules d’Anacardium Orientale en 15 CH vous apaiseront ;
  • Si malheureusement, vous êtes un goinfre, pas de panique, Antimonium Crudum est le coupe-faim idéal. Bon aussi à savoir, Sulfur 12 CH et Sulfur 9 CH coupent également l’appétit. 
  • Mais si après avoir contenu le grignotage, votre silhouette vous préoccupe, Vegetalis 5 CH, Lycopodium 5CH ou China Rubra 5CH sont indiqués pour améliorer le transit intestinal et mettre un terme aux ballonnements dus à la digestion, pour aplatir votre ventre ;
  • Pour un tour de taille parfait, je vous recommande des gouttes de Pilosella (20 gouttes 3 fois par jour) ;
  • Pour vos hanches, prenez du Thuya occidentalis en granules (3 fois / jour pendant 1 semaine chaque mois) ;
  • Votre remède naturel à base de Natrum sulfuricum 5 CH ou de Thuya occidentalis 5 CH (2 granules 3 fois / jour) pour déloger les graisses récalcitrantes qui déforment vos cuisses et hanches, bases arrières de la cellulite.

A notez : il n’y a pas de coupe-faim miracle, même parmi les meilleurs réducteurs d’appétit. Je vous recommande vivement un toilettage dans ce que vous consommez. Mangez sain et équilibré, sans oublier une activité physique régulière, pour un traitement homéopathique probant. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.